Google Shopping gratuit ? Décryptage.

Publié le 11/06/2020.

 

La nouvelle est tombée le 21 avril 2020 de la part de Google : « It’s now free to sell on Google » (« c’est maintenant gratuit de vendre sur Google »). Mais que signifie cette information communiquée par le géant américain ? Qu’implique-t-elle ? Retour sur un changement majeur dans la publicité online et le e-commerce.

 

PRÉSENTATION DE GOOGLE SHOPPING

Anciennement appelé « Google Search Product » et renommé en 2012, Google Shopping permet aux annonceurs de faire la promotion de produits auprès des internautes grâce à des annonces bien fournies. Elles contiennent notamment le titre et le prix du produit, une image, le nom de la marque et les avis du produit. Le flux produit doit être intégré à un compte Merchant Center, lui-même relié au compte Google Ads. Ainsi, il est possible de créer des campagnes Shopping et les piloter directement depuis la plateforme Google Ads. Cet outil est devenu indispensable pour tous les e-commerçants, leur apportant une meilleure visibilité et un apport supplémentaire pour leurs ventes.

Notons que depuis peu, Google a lancé le format Smart Shopping permettant un pilotage ROIste de ces campagnes en se basant sur le machine learning maison.

Annonces sponsorisées Google Shopping

 

POURQUOI CETTE ANNONCE ?

Cette initiative lancée par Google permet de soutenir les e-commerçants, notamment pendant cette période de crise où de nombreux commerces sont directement impactés. Cette nouvelle permettrait donc de les aider à débuter leur transformation digitale pour certains et de la renforcer pour d’autres. L’entreprise américaine rappelle que les internautes font de plus en plus leurs achats en ligne, notamment en cette période de pandémie où la majorité des commerces physiques sont fermés. Ces annonces gratuites sont donc une véritable aubaine pour les annonceurs, profitant des centaines de millions de recherches effectuées par jour sur Google.

 

LES ANNONCES SHOPPING GRATUITES

Ce dispositif est déjà actif aux Etats-Unis depuis la fin du mois d’avril. En revanche, il faudra attendre la fin de l’année 2020 pour le voir débarquer en Europe et en France, donc. Mais alors à quoi ressembleront ces annonces gratuites ? Pourra-t-on continuer à faire des campagnes payantes Google Shopping ? Pour répondre à ces questions, nous avons réalisé un test avec l’outil Search Simulator. Il permet de simuler une requête en choisissant la langue et le pays voulus. Prenons l’exemple de la requête « shampoo » aux Etats-Unis.

Les annonces sponsorisées apparaissent toujours en premier, puis juste en-dessous s’affiche un extrait des meilleurs résultats de l’onglet Shopping, avec les annonces gratuites.

NB : Google Ads prend en compte la langue du navigateur pour afficher les annonces sponsorisées, ce qui explique qu’ici, les annonces sponsorisées s’affichent en français.

Faisons à présent un zoom sur ces annonces gratuites.

Comme vous pouvez remarquer, les annonces gratuites n’ont rien à envier aux annonces payantes en termes de contenu. On retrouve les mêmes éléments principaux en haut de l’annonce. Plus encore, les annonces gratuites prennent 2 à 3 fois plus d’espace que les annonces payantes sur la page des résultats de recherche. Juste en-dessous, apparaissent des extraits de sites ou d’articles citant le produit pour renforcer sa qualité ou démontrer son efficacité, donnant ainsi à l’internaute de nombreuses informations pour faire son choix.

 

QUELLES UTILISATIONS POUR LES ANNONCEURS ?

Les annonceurs qui utilisent déjà le Merchant Center n’auront rien à faire, les annonces gratuites apparaîtront automatiquement dans l’onglet Shopping. Pour ceux qui n’ont pas encore de compte, Google est en train de réfléchir pour des solutions plus simples d’utilisation. Si l’option gratuite permet aux e-commerçants de bénéficier d’une visibilité sans coût additionnel, on peut s’attendre à ce que la concurrence s’intensifie au niveau des annonces payantes. En effet, les annonceurs voudront redoubler d’efforts pour s’afficher dans les premiers résultats de recherche, où les places sont chères.

 

GOOGLE RATTRAPE AMAZON ?

Après Google Shopping Actions, le géant du web réduit ainsi l’écart avec Amazon, leader mondial du e-commerce en proposant davantage de produits sur l’onglet Shopping lequel tend à devenir un marketplace. D’un côté, les internautes auront plus de choix et pourront payer directement avec Google. De l’autre côté, certains annonceurs reverront probablement leur plan de communication, en privilégiant les annonces gratuites de Google pour une rentabilité plus sûre. Enfin, certains feront le choix de renforcer leur budget pour les annonces payantes Shopping. Ce choix se fera-t-il au détriment d’Amazon ?

Google propose d’effectuer le paiement directement sur Shopping sans se rendre sur le site de l’annonceur.

 

Auteure : Laura Maitre, consultante Acquisition Digitale chez Waisso

 

Retour haut de page