GOOGLE DATA STUDIO – EXPERTISE WAISSO

Publié le 20 avril 2020.

 

Créé par Google en 2016, l’outil a la particularité d’être gratuit dans sa version tout public. Ces 4 dernières années, ses capacités ont beaucoup évolué pour en faire l’un des logiciels de data visualisation les plus puissants du marché. Connecté nativement aux outils Google, il répond notamment aux besoins des équipes marketing souhaitant analyser les performances de leur site internet et de leurs campagnes publicitaires.

Il n’est donc pas étonnant que des milliers d’entreprises l’utilisent quotidiennement pour monitorer leurs KPI d’activité web et webmarketing.

 

Présentation de Google Data Studio

 

Pourquoi utiliser un outil de dashboarding ?

 

Encore beaucoup d’entreprises continuent de réaliser le reporting de leurs activités web via des outils statiques comme Excel, ce qui ne permet pas une lecture et une analyse approfondies de leurs performances.

 

Une connexion dynamique à des sources de données

Avec un outil de Dashboard comme Google Data Studio, les données sont actualisées en temps réel. Il n’y a donc plus de temps perdu pour alimenter votre rapport. De plus, la donnée est plus fiable, car elle provient directement des outils utilisés. Pas d’erreurs humaines possibles non plus !

L’utilisation de dimensions et de filtres

Les dashboards, contrairement aux reportings, sont interactifs. Il est donc possible de modifier la dimension de l’analyse en un clic : changer la période de date, la ville, la source de trafic, l’audience concernée…

 

Des données visuelles

Les outils de dashboarding sont pensés pour faciliter la lecture. Tous les éléments de styles (couleur, taille, échelle…) peuvent être adaptés à l’analyse du lecteur. Il est par ailleurs possible d’animer les données, d’afficher des bannières graphiques ou d’intégrer du html aux rapports.

 

 

L’esthétique d’un Dashboard est essentielle à sa bonne lecture.

 

Un outil pour tous les services de l’entreprise

 

S’il a été pensé dans un premier temps comme un outil uniquement dédié aux services marketing, grâce à ses connexions natives aux outils Google (Google Analytics, Google Ads…), il est aujourd’hui possible d’y intégrer tout type de data, notamment via une Feuille Google Sheet ou à Google BigQuery.

Il est ainsi possible de coupler des données marketing (dépenses publicitaires, impressions, visites sur le site), à des données clients (volume de vente, chiffre d’affaires, achats en magasin…), ou à d’autres données opérationnelles, comptables, ou RH.

 

Un outil qui nécessite des compétences techniques, métiers et créatives

 

S’il est facile à prendre en main pour des rapports simples, l’outil de Google se révèle complexe d’utilisation dès lors que l’entreprise doit créer des sources de données mixtes (réconcilier les dimensions et les statistiques de plusieurs outils) ou intégrer des conditions de segmentations personnalisées. Afin d’arriver à un dashboard abouti, il est ainsi important de coupler des savoirs-faires métiers et techniques.

Métiers, afin de recueillir pour chaque utilisateur final du dashboard ses besoins de lecture, et d’organiser le rapport de manière cohérente.

Techniques, afin de créer des requêtes et des évènements personnalisés via des lignes de code.

Créatifs, afin de faciliter la lecture et de rendre la découverte du rapport plus agréable.

Waisso, expert de la data depuis 15 ans

 

Nos équipes vous accompagnent depuis 2005 sur vos problématiques de marketing automation et d’acquisition digitale. Nos expertises nous ont notamment permis de développer de nombreux connecteurs et d’assurer une maîtrise parfaite des flux de données par API ou FTP.

Afin de nous positionner comme l’un des leaders français de la création de dashboards via Google Data Studio, nous avons développé des partenariats technologiques, notamment avec Supermetrics. Ses fonctionnalités nous permettent d’importer de manière visuelle non seulement les données issues des outils Google, mais également d’une galaxie d’acteurs publicitaires (Facebook Ads, Twitter Ads, Bing Ads, Adroll, Criteo…) ou CRM (Hubspot, Salesforce, Mailchimp…).

 

 

Auteur : Simon Perennou, consultant pôle Acquisition Digitale.

Retour haut de page