TOP 10 des actus social media qui nous ont marqués en 2019 !

Publié le 14 janvier 2020.

 

TOP 10 des actus social media qui nous ont marqués en 2019 !

Nos consultants reviennent sur les actualités social media qui les ont le plus marqués en 2019.

  1. Marielle : la popularisation des deepfakes

Les deepfakes sont une technique de synthèse d’images basée sur l’intelligence artificielle. Ils permettent de superposer des fichiers audio et vidéo existants sur d’autres vidéos ; très souvent, il s’agit de remplacer le visage d’une personne par celui d’une autre. « Si Snapchat en a fait une utilisation amusante avec ses Caméos, d’autres applications particulièrement sinistres des deepfakes sont plutôt exaspérantes, comme dans la pornographie par exemple. Le fait que des applications grand public comme ZAO mettent cette technologie à la portée de tous augmente les risques de diffamation et de propagation de fausses informations, et pose de vraies questions de législation. »

 

  1. Pierre : le rebranding de l’environnement Facebook comme marque-ombrelle…

 

« … Avec le déploiement de son nouveau logo sur toutes ses applications, Facebook, WhatsApp et Instagram. En parallèle, nous étions bombardés de vidéos de Mark Zuckerberg devant le sénat Américain, ayant du mal à expliquer les règles d’éthiques de sa plateforme principale. Dur, dur, niveau image de marque ! »

 

  1. Jérémy : l’affaire de la Ligue du lol

« Et dans un autre registre, l’arrivée de TikTok en France ! »

  1. Simon : le Clean challenge

« Un défi écolo lancé début août dans plusieurs quartiers : en utilisant les codes des challenges régulièrement lancés sur les réseaux sociaux, les jeunes se mettaient au défi de nettoyer de fond en comble leurs cités. »

 

 

  1. Laura : les incendies en Amazonie

« Cette catastrophe écologique a eu un grand retentissement sur les réseaux sociaux grâce aux stories et publications des internautes, alors que les médias traditionnels, télévisions et radios, l’ont peu relayée (je pense notamment aux vidéos postées par Brut sur ce sujet, qui ont été très partagées). Je retiendrais aussi le 10-year challenge, le récapitulatif des musiques les plus écoutées de 2019 proposé en stories par Spotify avec Spotify Wrapped (et son équivalent chez Deezer), et aussi Kevin, qui a mis des paillettes dans nos vies ! »

  1. Constant : la possibilité d’acheter sur Instagram sans quitter l’application

« Dès le mois de mars avec le lancement de la version bêta aux Etats-Unis, plus de 20 enseignes (Nike, Adidas, Dior, Uniqlo, Zara…) ont eu accès au paiement des achats sur Instagram, sans quitter l’application. C’est une fonctionnalité très intéressante pour les marques puisqu’elle permet un meilleur taux de conversion : « Le tunnel est totalement géré par Instagram, les utilisateurs ne quittent pas l’application, ils arrivent très rapidement au paiement du produit, ils peuvent être rassurés par la « caution Instagram » et la gestion des paiements directement sur l’application », comme l’explique le BDM. Instagram se positionne comme un acteur de plus en plus important dans le m-commerce ! »

Crédits : Instagram

  1. Valérie : La campagne d’Orange pour un digital responsable

« Un beau spot publicitaire qui met en scène un père mettant en garde sa fille contre les dangers liés aux technologies de communication (« N’oublie pas de profiter de tout ce qui se passe autour de toi… »), avec le slogan « Nous avons tous de grands pouvoirs. Nous avons tous de grandes responsabilités »

  1. Mathilde et Lancie : la fin des likes sur les posts Instagram

Après plusieurs mois de tests au Canada, en Irlande, en Italie, au Japon, au Brésil, en Australie et en Nouvelle-Zélande, Instagram supprime les likes des publications dans le reste du monde, y compris en France. Le nombre de likes reçu par une publication n’est désormais visible que par son auteur. Le but : faire de la plateforme un espace plus sain et moins narcissique, en réponse aux critiques qui accusent les réseaux sociaux de malmener notre santé mentale.

  • Marine : les mouvements féministes comme « me too »

« Grâce aux réseaux sociaux, on a pu faire du bruit cette année autour de ces sujets qui ne sont pas assez relayés. »

  1. Katia : la polémique autour de Blizzard et des manifestations à Hong Kong

En octobre, Blizzard a disqualifié et banni de sa compétition de e-sport un joueur professionnel originaire de Hong Kong qui avait apporté son soutien aux manifestants pro-démocratie au cours d’une interview à l’issue d’un match. Cette décision a provoqué sur les réseaux sociaux une vague de protestations et d’appel au boycott à travers le monde; un des personnages d’Overwatch, Mei, a été détourné pour devenir un symbole de la résistance hongkongaise.

 

Auteure : Katia Tosco, pôle Social & Content.

Retour haut de page